Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’ombre de Deofol rôde encore sur Vigil.

Samael est tombé mais ses exactions marqueront à jamais les fondations des royaumes. Ses suppôts survivants sont divisés et cachés mais fomentent encore quelque plan machiavélique. Alors que Vigil se rassemble contre les ennemis survivants, elle est menacée par une nouvelle ombre. Des spectres hantent les habitants et les préviennent d’une plus grande menace.

Les visiteurs d’Arha murmurent que l’au-delà est en émoi. Le gardien de la porte, Kythis, qui a accepté d’accompagner les damnés depuis la nuit des temps jusqu’à leur sépulture, a disparu. Désormais, une masse informe d’âmes tourmentées rôde entre les mondes.

Où est le gardien de la porte ? Samael avait délivré Kythis de son fardeau. Maintenant absent, il tente de se rebeller contre ses créateurs et n’a aucune envie de retourner à son labeur éternel. Dans les cieux, les constellations changent de position pour protester contre son absence.

Les enfants de la capitale rêvent d’une créature monstrueuse, assez grosse pour fondre des cieux et masquer le soleil. Ils décrivent un serpent volant qui hurle de mille voix, un destructeur de mondes. Des cultistes et des fanatiques multiplient les sacrifices, prédisant que le jour du jugement approche. Des âmes déchainées vont envahir le monde.

Vigil est attaquée de toute part par les vents de cette tempête nécromantique. L’appel aux héros résonne une fois de plus afin de terrasser les forces qui tentent de l’étouffer sous les ruines et le désespoir. Le culte doit être éradiqué. Les serviteurs de Samael qui restent doivent être éliminés avant qu’ils ne proli- fèrent. La marée fantomatique doit être contenue et les forces du monde doivent former une coalition avant que le jour du jugement n’arrive.

La tempête menace. Qui parmi vous aura le courage de résister ?

Lu 125 fois
Plus dans cette catégorie : « Cave Troll Miskatonic »

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.