A vos pinceaux !

Vous n’avez pas la bonne couleur ? Vous pouvez toujours gâcher le tableau.

La guerre des faussaires fait rage. On travaille certes dans le même atelier, on travaille même ensemble sur la même toile, mais il ne faut pas se leurrer : au final, chacun essaie de tirer la couverture à soi en apportant la touche finale à des œuvres dont l'originalité est quelque peu douteuse.

Celui qui met la touche finale remporte aussi le pactole les receleurs sont peu regardants et il n'est pas rare que l'on préfère saboter l'oeuvre plutôt que de laisser finir son rival. Peu importe la manière, pourvu que l'on soit le premier à accumuler 25$ !

Dans cette ambiance de franche camaraderie, seul le plus fourbe (et parfois le plus chanceux) saura tirer son épingle du jeu.

Lu 407 fois
Plus dans cette catégorie : « Moo Stick L'atelier des chefs »